journal-entrainement-allie

Le journal d'entraînement, votre meilleur allié

Tenu sur un carnet en papier ou suivi sur une des nombreuses applications mobiles dédiées à l'activité physique, le journal d'entraînement est indispensable pour suivre vos entraînements de marche sportive et rester motivé.

Tout le monde peut en tenir un ! 

Emmanuel Lassalle, marcheur de Grand Fond, le conseille à tous les marcheurs, quel que soit leur objectif. Si vous souhaitez perdre du poids ou vous sentir bien, le carnet d'entraînement est indispensable pour garder l'envie de marcher plus. Cela permet de quantifier ses progrès, de noter son ressenti. Aujourd'hui le format papier se perd au profit des applications, des outils très pros à la portée de tous, avec la possibilité de programmer ses séances.

 « J'utilise une montre GPS pour suivre mes entraînements, que je partage avec mon coach. Au moins, je ne peux plus tricher, il sait tout. Tout ça est très motivant ! »

 

Que mettre dans son journal ?

Pour progresser, certaines données sont essentielles. La date de votre séance, la distance parcourue, la durée de l'activité et la vitesse moyenne. Mais tout ce qui vous est utile y a sa place, notamment l'évolution de votre poids si votre objectif est de vous affiner ou le nombre de pas effectués lors de votre entraînement. Il est aussi possible de commenter vos entraînements en ajoutant votre humeur ou les sensations ressenties au fil des séances.
Que trouve t-on dans le journal d'Emmanuel ?

« J’ajoute à ces données les dépenses caloriques, la météo, le ravitaillement mais aussi le poids avant et après la séance. Une perte de poids trop importante en fin de séance me dit que je ne me suis pas suffisamment hydraté, ce qui fait baisser mes performances ! »

 

Un outil indispensable à le préparation de vos entraînements

Le journal d'entraînement est une mine d'informations en or pour vos futures séances de marche. Le lire et le relire régulièrement est très important pour progresser. On peut y écrire que l'on a eu mal au dos, aux chevilles à tel moment de la séance, et alors prévoir du temps pour s'étirer lors des prochaines marches.

« Je note aussi le nombre de pulsations par minute au réveil pour observer ma fréquence cardiaque. Une variation vers le haut peut traduire un état de fatigue. Cet excellent indicateur de forme me permet de mieux appréhender mes entraînements. »

 

Un bon moyen de partager avec ses amis

Le journal d’entraînement est bien sûr personnel, mais c’est aussi un bon moyen d’échanger avec vos amis marcheurs. Grâce à votre journal, vous verrez quelles améliorations vous pouvez apporter à vos séances, et vous challenger. Cela est encore plus simple si vous utilisez une application dédiée, car après le suivi de votre entraînement, le partage est leur fonction principale.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE