Marche sportive ou marche nordique, votre cœur balance ? Si vous ressentez l’envie de vous investir dans une activité physique qui allie douceur et endurance, ces deux options ne pourront que vous satisfaire. Reste à déterminer laquelle vous conviendra le mieux en fonction de leurs subtilités. Points communs ou différences, on vous aide à y voir plus clair entre marche nordique et marche sportive !

Deux sports d’endurance « sans choc »

La marche sportive et la marche nordique sont deux activités physiques similaires puisqu’elles ont en commun le travail du souffle, du cardio-vasculaire et de nombreux muscles du corps. Véritables sports d’endurance, elles n’ont rien à voir avec la marche quotidienne que nous pratiquons sans même nous en rendre compte. La marche sportive, aussi appelée marche active ou marche rapide, consiste comme son nom l’indique à marcher à un rythme soutenu. Il en va de même pour la marche nordique. Autre avantage commun : la marche sportive et la marche nordique sont des sports dynamiques qui restent  doux et nettement moins traumatiques que le running par exemple.

 

Des bâtons pour la marche nordique

Mettez un groupe de marcheurs sportifs à côté d’un groupe de marcheurs nordiques, et la différence principale entre ces deux sports vous sautera aux yeux. Les bâtons, bien sûr ! Cet accessoire est propre à la pratique de la marche nordique, c’est même sa spécificité. Attention, cependant, à ne pas la confondre avec la randonnée ! En marche nordique, les bâtons ne sont pas posés à la verticale, mais ils accompagnent les mouvements du corps et sont lancés vers l’arrière.

 

Nature ou ville, un cadre de marche parfois différent

Contrairement à la randonnée, on pratique la marche nordique et la marche sportive sur un terrain sans grand dénivelé, pour conserver le mouvement naturel de la marche. Cependant, la marche sportive se pratique plus souvent en milieu urbain : parcs, quais ou même tapis de course. À l’inverse, la marche nordique est majoritairement pratiquée en pleine nature, sur les sentiers forestiers ou les chemins de campagne. Mais ce n’est pas un absolu ! Les marcheurs nordiques investissent parfois la ville et ses parcs, tandis que les marcheurs rapides peuvent s’éloigner des centres-villes pour une séance d’entraînement au vert, c'est selon les envies de chacun ! 

 

Les mêmes objectifs, entre santé et performance

Pratiquer la marche sportive ou la marche nordique, c’est d’abord vouloir garder la forme grâce à une activité physique complète. Pendant une séance d’une heure à une moyenne de 6,5 km/heure environ, la marche permet de dépenser environ 300 calories… et de s’aérer l’esprit ! Finalement, le plus grand risque de la marche, qu’elle soit rapide ou nordique, c’est d’y prendre goût. L’objectif initial, marcher pour conserver une bonne santé, évolue au fur et à mesure pour devenir une succession de nouveaux challenges. Parce qu’on progresse inévitablement au fil des séances de marche, et qu’on finit toujours par savourer chaque entraînement !

Alors, passerez-vous plutôt du côté nordique ou du côté sportif de la marche ?

Commentaires utilisateurs

4.5 / 5 2 commentaires
Répartitions des notes

Chez Decathlon, les avis sont fiables.

  • 26 novembre 2018

    J'aime la marche sportive on si prend vite aux jeux ( si je puis dire

  • Femme
    50-59 ans
    13 avril 2018

    Continuer d’accompagner les marcheuses & les marcheurs en distillant les bons conseils, explications divers et variées et la bonne humeur que l’on trouve dans vos sujets.
    A consommer sans modération !
    Merci !!

HAUT DE PAGE