La marche sportive, ou l’art de bien dérouler le pied !

(16) 4
Déposer un commentaire

Quelle est la différence entre la marche de tous les jours et celle du marcheur sportif ? Le mouvement du pied ! La première est réalisée de manière inconsciente alors qu’elle est totalement maîtrisée chez le second.

En marche sportive, bien dérouler son pied est essentiel pour se muscler sans se blesser. Lacez vos chaussures de marche sportive et travaillez votre « premier pas » !

Savoir « bien marcher » en marche sportive

Malgré son rythme doux, la marche rapide exige un effort de votre corps. Lorsque vous vous déplacez, vous transférez la charge de votre poids, d’un pied sur l’autre. Toute la technique des marcheurs sportifs réside alors dans ce mouvement du pied qui leur permet de supporter leur poids, sans le subir. Une nuance qui a toute son importance !

Pour protéger vos articulations, vous devez ainsi veiller à réaliser ce transfert de façon équilibrée entre le pied qui attaque le sol et celui qui vous propulse grâce aux orteils.

Dérouler le pied du talon aux orteils

L’objectif est d’obtenir une plus grande amplitude de mouvement en déroulant votre pied sur toute sa longueur : depuis le talon jusqu’aux orteils.  

Dans la pratique, vous devez sentir vos orteils du pied gauche repousser le sol tandis que votre talon du pied droit attaque le sol.

1 - Posez votre talon

Posez votre talon à plat, avec douceur. L’impact avec le sol est alors mieux amorti et réparti sur une plus grande surface. Ce geste protège ainsi les articulations de votre pied. En effet, le risque de blessure se multiplie lorsque vous pressez votre foulée en écrasant le sol de tout votre poids.

Le bon déroulé du pied, et notamment la pose du talon, vous permet de marcher léger !

2 - Déroulez votre pied

Une fois que votre talon est au sol, déroulez entièrement votre pied de façon à sentir toutes vos articulations se mouvoir avec fluidité.  

Ce geste spécifique à la marche sportive court-circuite tout impact au sol qui viendrait se répercuter au niveau de vos genoux, de vos hanches et de votre dos. Restez à l’écoute de votre corps pour affiner votre déroulé.

3 - Propulsez-vous avec les orteils !

Votre pied est désormais à plat, il est temps de « pousser le sol » énergiquement avec vos orteils.

  • Notre astuce : pour réussir ce mouvement pas toujours intuitif, imaginez que vous voulez montrer les semelles de vos chaussures à la personne qui vous suit !

Surtout, ne négligez pas cette propulsion, car c’est elle qui vous permet d’aller de l’avant et de gagner en puissance et en vitesse en marche à pied. En maîtrisant parfaitement ce geste, vous travaillez vos muscles du pied, de la jambe, des cuisses et des fesses.

Vous l’aurez compris : bien marcher, ça s’apprend ! Et c’est même la condition sine qua non d’une foulée légère et rythmée, parfaitement coordonnée au mouvement de vos bras.

Vous avez réussi ce premier pas ? Racontez-nous vos débuts en marche sportive et vos bons plans !

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Commentaires

Excellent

Runner ayant quelques souçis de genoux, amoureux de longs trecks en montagne, je vais mettre en pratique ces conseils et voir ainsi la progression grâce à vos conseils,


Doit on s'étirer juste après la marche ou une fois les muscles refroidis


Bonjour Phil,


Il faut s'étirer juste après votre séance de marche, lorsque les muscles sont encore chauds : ils seront plus flexibles.


bonjour problème cardiaque on m a conseillé la marche hélas mes jambes ne répondent pas je dois choisir des chaussures et une canne pour me soutenir

merci de votre aide


Plans d'entrainements
(10) 4
Techniques et astuces

En débutant la marche sportive, vous êtes nombreux à avoir ressenti une douleur à l’avant de vos jambes. Située au niveau du tibia, il s’agit de l’inflammation d’un muscle très sollicité lors des séances de marche : le jambier antérieur. N’ayez crainte !

(23) 9
Bienfaits de la marche

Pourquoi dit-on que la marche sportive est un sport complet ? La marche sportive, qu’elle soit active ou rapide, ne muscle pas seulement les muscles inférieurs. En plus de faire travailler les cuisses et les muscles des fesses, la marche sportive muscle l’ensemble du haut du corps, notamment les bras et les abdominaux.

(12) 1
HAUT DE PAGE