Humans of Newfeel - Le portrait d'Erik

Erik Pflieger - Promoteur de la marche et de Newfeel

Portrait d'Erik

Promoteur de la Marche et de Newfeel

Je m’appelle Erik, j’ai 33 ans et je peux dire que je suis passionné de marche sportive à tel point qu’aujourd’hui j’en ai fait mon métier en travaillant chez Newfeel car je suis en charge de la promotion de la pratique de la marche pour la marque.

En effet, ma rencontre avec le sport s’est faite en deux temps car j’ai un autre sport passion : le basket-ball. Je cherchais un sport complémentaire au basket qui est un sport collectif, cardio, indoor. Ayant étudié en Allemagne, j’y ai découvert la marche nordique en voyant les mères de famille déposer leurs enfants à l’école et repartir en marche nordique. Bingo ! J’avais trouvé le sport qu’il me fallait : outdoor, d’endurance et qui pouvait se pratiquer seul.

J’ai commencé la pratique de la marche nordique en 2008 en rentrant chez Decathlon, de manière occasionnelle et avec de longues pauses compte tenu du regard des gens sur la pratique. Mon arrivée chez Newfeel en 2014 m’a permis de m’y mettre sérieusement et de manière intensive et c’est ce qui m’a fait découvrir puis basculer dans la marche sportive qui se pratique sans bâtons que j’ai découvert au travers de sportifs comme Emmanuel Lassalle (partenaire technique Newfeel et 2ème de Paris-Alsace 2017).

Finalement, aller vers ce sport était une évidence, j’ai toujours aimé marcher au quotidien alors de là à en faire mon sport de manière intensive, le saut est vite fait.

J’ai une personnalité un peu secrète, je dois l’avouer, je me confie peu, je suis assez solitaire au quotidien mais j’ai une toute autre personnalité dans le sport, j’aime partager, passer de bons moments, la jouer collectif et faire réussir l’équipe. La marche, par ses valeurs m’a vraiment permis de montrer cette partie de ma personnalité à mes collègues … qui peuvent parfois en douter.

Un rêve si je dois en avoir un … étant passionné d’histoire, j’aimerais pouvoir voir les 7 merveilles du monde moderne et plus spécialement la grande muraille, le taj mahal auxquels je rajouterai les pyramides d’Égypte.

J’ai découvert Decathlon lors d’un stage de longue durée pendant mes études. Ce côté far west, les reponsabilités qu’on m’a laissé prendre, toutes les conneries qu’on m’a laissé faire, tout ça a fait que j’ai eu envie de tenter l’aventure qui a commencé en janvier 2008 comme responsable de rayon en région parisienne. 10 ans après, 5 magasins, un mariage, un déménagement dans le Nord et une petite lilloise pour compléter la famille, je suis content du chemin parcouru et plein d’énergie pour poursuivre l’aventure.

Mon métier ? Disons que j’ai eu la chance de le créer de toutes pièces car je m’occupe de la promotion de la pratique de la marche en France et dans le monde. Il se trouve que paradoxalement, la marche, sport accessible à tous aux nombreux bienfaits ne profite pas du soutien médiatique qu’elle mériterait. Mon rôle est donc de faire connaître et adhérer à la pratique aussi bien en externe qu’en interne. L’idée est que nos magasins soient chaque jour de plus en plus convaincus de l’intérêt de proposer des produits liés à la marche en magasin. Mon rôle est également de les mettre en relation avec des sportifs passionnés pour organiser des événements (sorties de marche, forum, ateliers …), nouer des partenariats pour que chaque marcheur puisse pratiquer sa passion au quotidien. Je ne parle pas de Newfeel, car au final c’est le développement de la pratique qui m'intéresse et non les produits. C’est très sain, si les marcheurs sont convaincus et que les produits sont bons et non l’inverse, tout se passera bien pour Newfeel. Etant marcheur, j’avoue que je prends au quotidien beaucoup d’énergie car j’échange aussi bien avec des passionnés que je dois convaincre avec passion et des sceptiques. J’ai l’occasion de rencontrer beaucoup de gens, partout dans le monde ce qui est très enrichissant. J’ai donc beaucoup de chance de faire aujourd’hui un métier qui allie vie pro, perso et sportive.

J’ai encore beaucoup de choses à faire dans la vie et donc j’essaye de profiter de chaque instant. Ce n’est pas une maxime, mais la vie est trop courte pour se poser trop de questions, donc j’avance et surtout je prends du plaisir et je cherche le positif dans chaque situation que je rencontre. Mes objectifs de l’année : prendre soin de ma famille, ce qui est déjà beaucoup et sportivement boucler un 100km ou un 24h de marche.

HAUT DE PAGE